Le Guide des garanties de prêt

Dans le monde de la finance moderne, une garantie de prêt, en termes simples, est une garantie par laquelle un prêteur s’engage à assumer l’entière responsabilité de la dette d’un emprunteur particulier en cas de défaillance de ce dernier. Essentiellement, une garantie est illimitée ou restreinte, ce qui signifie que le garant n’est responsable que d’une partie spécifique ou de la totalité de la dette empruntée. Cet aspect crée un certain nombre d’options différentes parmi lesquelles les institutions financières et les particuliers peuvent choisir lorsqu’il s’agit d’obtenir un prêt. Pour de nombreux consommateurs, l’une de ces options consiste à obtenir une garantie ou une caution de prêt. Si vous envisagez cette option, vous devez savoir en quoi elle consiste et ce qu’elle implique.

Tout d’abord, en discutant des garanties de prêt, il convient de préciser ce qu’elles sont réellement. Il s’agit essentiellement de prêts consentis entre deux entreprises. Dans ce cas, les deux sociétés concernées sont généralement des sociétés de crédit hypothécaire et des banques, qui sont prêtes à assumer un certain risque en échange d’une mise de fonds déterminée. En retour, la société de crédit hypothécaire ou la banque reçoit un certain pourcentage de l’acompte ou du taux d’intérêt du nouveau prêt hypothécaire. Bien qu’il existe un certain nombre de variantes de prêts garantis, l’idée de base reste la même : les emprunteurs s’engagent à payer le montant total de leur prêt sans aucune sorte de garantie de la part de l’institution prêteuse.

Examen, sovabilité, antériorité

L’une des variantes les plus courantes des prêts garantis concerne l’admissibilité des emprunteurs en fonction de leur cote de crédit. En général, les prêteurs hypothécaires et les banques examinent les antécédents de crédit des emprunteurs afin de déterminer s’ils sont capables de rembourser leur prêt et s’ils ne risquent pas de manquer à leurs obligations. En examinant la cote de crédit de l’emprunteur, la banque ou la société de crédit hypothécaire est en mesure d’évaluer s’il peut prétendre à une certaine somme d’argent. Ainsi, elles fixent souvent un montant maximum que l’emprunteur doit emprunter avant de pouvoir bénéficier de la garantie. En résumé, plus un prêt est risqué, plus le nombre maximal de prêts garantis qu’une personne peut demander est élevé.

Outre la limite de crédit, d’autres variables peuvent affecter l’éligibilité d’un emprunteur à un prêt garanti. Par exemple, le nombre d’années pendant lesquelles une personne a été au chômage est un facteur déterminant. Toutes choses égales par ailleurs, les prêteurs préfèrent généralement les emprunteurs qui ont été employés pendant une période d’au moins trois à cinq ans. La SBA propose certains prêts directs, notamment des prêts destinés aux acheteurs d’une première maison et aux personnes intéressées par l’achat de biens immobiliers commerciaux. Un emprunteur souhaitant obtenir un prêt direct de la SBA doit s’assurer qu’il répond aux critères exigés par le prêteur. Il existe également certaines directives que la SBA utilise pour déterminer la qualification pour les prêts étudiants fédéraux.

Les formalités

Étant donné que la SBA ne garantit que des prêts à des fins spécifiques, les emprunteurs potentiels doivent se renseigner sur ces fins. En général, les emprunteurs demandent des prêts garantis afin de rembourser des dettes existantes. Ces dettes sont généralement liées à des cartes de crédit, des factures médicales ou des prêts étudiants. Dès que le nouveau prêt est entièrement payé, l’emprunteur est tenu de rembourser le prêt initial. Ainsi, le prêt garanti permet à l’emprunteur de contrôler ses finances.

De nombreux prêteurs offrent des prêts garantis avec des taux d’intérêt variables. Ces taux d’intérêt varient dans le temps. Le taux d’intérêt offert à l’emprunteur pourrait être beaucoup plus bas si les conditions économiques dans la région de l’emprunteur s’améliorent. Bien que ce type de taux d’intérêt ne soit pas le plus bas disponible, l’emprunteur peut contrôler le montant qu’il paie et potentiellement augmenter la valeur de sa maison au fil du temps.

En plus d’offrir des conditions flexibles, de nombreux prêteurs exigent que les emprunteurs présentent une garantie sous forme de propriété avant de pouvoir obtenir des prêts garantis. Un bien immobilier est généralement utilisé comme garantie de remboursement. Si l’emprunteur ne rembourse pas le prêt, le bien est acheté par le prêteur et le produit de la vente est utilisé pour rembourser le prêt. Si la propriété est évaluée à une valeur inférieure au coût total du prêt initial, le montant restant dû est remis aux emprunteurs. Les prêteurs utilisent la propriété pour garantir que l’emprunteur remboursera son prêt et demandent généralement des frais de clôture très élevés pour garantir leur investissement.

Les emprunteurs qui décident d’acheter un bien immobilier comme garantie doivent faire preuve de prudence car s’ils ne remboursent pas leur prêt garanti, ils risquent de perdre leur maison. En outre, l’emprunteur devra payer tous les montants encore dus sur le prêt garanti, même s’il vend la propriété avant la fin du terme. Les prêteurs peuvent exiger de l’emprunteur qu’il effectue des paiements mensuels sur son prêt garanti jusqu’à ce qu’il soit complètement satisfait de toutes les obligations du prêt. Lorsque vous recherchez un prêt garanti, il est important de vous assurer que les caractéristiques spécifiques du prêt garanti sont intéressantes pour vous.

Ceci peut vous intéresser:  Quels sont les différents types de prêt immobilier ?